Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/03/2017

Sidaction : Rencontre avec le docteur Gérald Kierzek

Vendredi a commencé le 23ème Sidaction. Dîtes nous d’abord, Gérald, où en est-on de l’épidémie de Sida en France ?

Docteur Gérald Kierzek : deux chiffres : 150 000 personnes vivent avec le VIH mais on a encore 6000 découvertes par an de séropositivité et puis il y a surtout des enquêtes et des idées reçues qui sont assez inquiétantes. Dans les derniers sondages, 22% des français pensent qu’on peut attraper le virus du SIDA, le VIH, avec des rapports protégés. C’est pire chez les 15-24 ans avec 27% qui ont cette idée fausse. 15% pensent qu’on peut l’attraper en étant en contact avec la transpiration ou en embrassant une personne donc il y a encore un peu de chemin à faire pour casser ces idées reçues sur l’épidémie.

Gérald, quelles ont été les progrès ces dernières années ?

Docteur GK : Il y en a eu des progrès, il y a eu de nombreuses victoires. Alors c’est pas parce qu’il y a de nombreuses victoires que le combat est terminé. Il est loin d’être terminé ce combat, même s’il y a eu des efforts et des progrès thérapeutiques en matière de trithérapie notamment. Les trithérapies sont plus efficaces, sont mieux acceptées, mieux tolérées et elles permettent de vivre j’allais dire avec le VIH de manière chronique. Et puis la recherche, c’est aussi la recherche pour éradiquer ce virus et notamment le vaccin préventif n’est pas encore et il y a beaucoup d’équipes notamment françaises qui sont en pointe. Et puis il y a eu des efforts et des vraies victoires sur les stratégies des dépistages notamment ces tests d’auto dépistage qu’on peut trouver et il est important de rappeler quand même que 30 000 personnes ignorent leur séropositive, c’est ce réservoir de personne qu’il faut aller engager à vivement se tester.

Gérald, quels sont les conseils à rappeler car ni vaccin ni traitement préventif n’existe ?

Docteur GK : Et c’est important de le rappeler, on ne peut pas éradiquer complètement le VIH. Allez trois conseils. Premièrement, on va utiliser le préservatif, ça reste le seul moyen de se prémunir du SIDA, et des autres infections transmissibles. Deuxièmement, on va se faire dépister, et ça c’est important parce qu’il y a plein d’endroits, des associations, des centres de dépistage anonymes et gratuits et même les pharmacies avec ces tests d’auto dépistage. Et puis troisièmement, j’aimerais rappeler que le traitement préexposition, le fameux Prep avec ce médicament qui a été dit miraculeux – et c’est vrai qu’il a fait des miracles ce médicament – mais ce n’est pas une protection à 100%, donc y a pas de médicament qui permettrait de protéger à 100% , sauf le préservatif.

Un rappel, un numéro le 110 pour faire des dons pour cette nouvelle campagne du Sidaction

Source :


23e Sidaction : où en est la recherche ? par Europe1fr

Les commentaires sont fermés.