Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/12/2016

Sommeil : comprendre les rêves

Qu’est ce qu’un rêve ?

Un rêve est avant tout une forme de conscience qui est particulière qui est propre au sommeil et qui est générée par le cerveau sans influence externe puisque pendant le sommeil on est déconnecté du monde extérieur, rappelle le docteur Manuel Hattinguais.

Purple_dream_at_Masai_Mara.jpg

Qu’est ce qui se passe dans notre cerveau pendant que l’on rêve ?

Au cours du sommeil, on traverse différents stades. Typiquement au début du sommeil on est dans un sommeil léger qui devient de plus en plus profond avec le temps et quand on a du sommeil profond il y a beaucoup d’ondes lentes qu’on enregistre à la surface du cerveau et ensuite on a typiquement une courte phase de sommeil qu’on appelle sommeil paradoxal. Pourquoi ? Parce que l’activité cérébrale dans ce stade est très rapide comme dans l’éveil, et quand on a fait cette séquence, on parle d’un cycle du sommeil qui se répète 4 à 5 fois au cours d’une nuit.

Quand on réveille quelqu’un qui se trouve en sommeil profond, quand il y a beaucoup d’ondes lentes, typiquement cette personne ne va pas rapporter de rêve, va rapporter sortir un peu comme d’un coma ou d’une anesthésie générale. C’est typiquement là qu’on est inconscient par contre en sommeil rem, lorsque l’activité cérébrale est très rapide, on a des rêves. 80% des personnes rapportent des rêves qui sont généralement longs, qui ont une histoire et qui aussi très souvent bizarres.

A quoi servent ces rêves ?

On ne sait pas exactement. Pour l’instant il y a des théories et même des théories qui soutiennent que le rêve ne sert à rien, qu’il s’agit simplement d’un épiphénomène qui accompagne le sommeil paradoxal et qui résulte d’activations cérébrales presque aléatoires qui sont ensuite synthéthisées et interprétées par le rêveur. Après il y a des théories qui pensent que le rêve joue un rôle dans l’apprentissage. Quand on rêve on est souvent exposé à des situations dangereuses où on doit faire face à un danger. Quand on rêve, cela nous permet de nous entraîner à faire face à ces dangers de manière relativement sûre comme un peu dans une réalité virtuelle ou un jeu vidéo.

Est-ce qu’il y a encore d’autres théories à propos de l’utilité des rêves ?

Oui, alors de plus en plus de théories pensent que le rêve a un rôle dans la régulation des émotions et soutiennent notamment que grâce au rêve ou au sommeil paradoxal, on arrive mieux à se souvenir du contenu du rêve mais à le dissocier de la charge émotionnelle. Par exemple si on a eu un rêve ou vécu un événement très négatif avec beaucoup d’angoisse et de stress associé, après avoir rêvé on se rappellera de cet événement, donc du contenu de cet évènement mais on ressentira pas exactement la même émotion, le même degré d’émotion quand on se rappelle uniquement de cet événement.

Et puis il y a encore de la psychanalyse bien évidemment qui considère que le rêve est une manifestation de l’inconscient, inconscient qui influence nos actions, notre vie de tous les jours et grâce à l’étude du rêve on arrive à mieux s’approcher de l’inconscient et à parvenir à une meilleure connaissance de soi.

Source : http://www.rts.ch/decouverte/sante-et-medecine/corps-huma...

Les commentaires sont fermés.