Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/12/2016

E-santé et autodiagnostic

En quelques minutes seulement, vous pouvez connaître de nombreuses informations sur votre santé, grâce aux auto-kits et autres applications de santé connectée.

santé,esanté,manuelhatinguais,docteurmanuelhattinguais

S’il y a quelques années, seuls les tests de grossesse faisaient parties des rares « autodiagnostics » disponibles en pharmacie, il en est tout autre aujourd’hui. Certains tests jadis pratiquement exclusivement exécutés par des spécialistes (docteurs, laboratoires, établissements de santé etc.) sont aujourd’hui réalisables par le patient lui-même. Une simple visite en pharmacie, et vous voilà sorti avec vos carences, votre taux de cholestérol… ou via une application de santé connectée sur le téléphone.

Dispositifs d’autodiagnostic

L’autodiagnostic a donc le vent en poupe et permet de connaître de nombreuses infos sur sa santé aussi bien en termes alimentaires (carences en fer, intolérance au gluten etc.) qu’au niveau pandémique. Pensons notamment à l’autotest BioSURE HIV Self Test qui permet d’identifier en un quart d’heure seulement l’infection par le VIH. Un prototype de clé USB est d’ailleurs en train d’être mis au point pour permettre la même chose à partir d’une seule goutte de sang, et à une fiabilité de plus de 95%. Ce projet a pour ambition de s’étendre aux pays en développement afin d’endiguer les pandémies de VIH.

 

Autre exemple : des kits de prélèvement fournis par une startup française, Kudzu Science, permettent de se renseigner sur bon nombre d’informations sur notre état de santé. En effet, à partir d’une mèche de cheveux seulement, on fait le test et on renvoie le tout à l’entreprise qui va alors procéder à des analyses. Ces dernières vont ensuite nous indiquer différentes données de santé comme l’exposition aux produits chimiques (pesticides, métaux lourds), la consommation d’alcool ou de tabac etc.

Applications de santé connectée

Ces dernières années, l’essor des smartphones, de l’intelligence artificielle et des réseaux sociaux a par ailleurs lancé la donne à une nouvelle tendance : celles des applis de santé connectée. Des dispositifs permettant de mesurer poids, alimentation, sommeil, température ou même vision et audition se démocratisent de plus en plus. Elles permettent un véritable suivi journalier de notre état de santé général.

A l’inverse de ce que nous avons vu précédemment, il ne s’agit pas là de dispositifs médicaux. Toutefois, les objets et applis de santé connectée peuvent participer au diagnostic d’un patient en recueillant de nombreuses informations directement auprès de lui et en temps réel. De quoi faciliter et compléter les analyses faîtes par docteurs, labos et autres établissements de santé

Source de l’article sur techniques-ingenieur.fr

Manuel Hattinguais

Commentaires

Très bon article ! Bravo !

Écrit par : Axelle | 23/12/2016

Les commentaires sont fermés.